Une poussière de colère

Une poussière de colère

Une particule noircissante
Porteuse d’influence délétère
Se faufile d’une subreptice manière
Dans l’âme non vigilante

Ignorée, elle grandit
Dans les méandres
Du cœur et de l’esprit
Et continue de s’étendre

La particule naguère minuscule
Devient insidieusement monticule
Son aura grandissante de pourriture
Poursuit son œuvre de meurtrissure

Sa néfaste ascendance
Prenant une dangereuse importance
Arrivent de douloureuses conséquences
Révélant ainsi toute sa malveillance

Ayant prise position en profondeur
Il apparaît difficile de l’extraire
De se débarrasser des effets pervers
Des racines de ce cancer de rancœur

Une poussière de colère
Qui a survécu dans la mémoire
Produit des immondices mortifères
Nécessitera alors, un grand nettoyage libératoire

Une réaction au sujet de « Une poussière de colère »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *