Archives de
Auteur : Gabrielle Sévigny

Chrétienne, marié et mère
Quand Dieu laisse devant moi les montagnes

Quand Dieu laisse devant moi les montagnes

Tellement de questions restent sans réponse dans nos existences. Quand les épreuves viennent secouer nos vies, beaucoup de pourquoi déchirent nos cœurs. Avoir la foi nous demande de croire que les montagnes peuvent se déplacer, mais qu’arrive-t-il lorsque Dieu ne déplace pas nos montagnes ? Est-ce que j’arrive à regarder encore à Dieu avec confiance, dans la fournaise de la souffrance ? N’est-Il pas le Dieu de la délivrance et de la bénédiction ? Même si La superbe chanson du…

Lire la suite Lire la suite

Partager d’une manière, tantôt d’une autre

Partager d’une manière, tantôt d’une autre

J’aime tellement quand mon esprit vient s’allumer sur un sujet. Et pas nécessairement en lisant la Parole, bien que cela soit souvent ainsi. Mais, comme par exemple, par une analyse d’une situation banale ou encore en écoutant de la musique. Comme ces étincelles sont précieuses, je m’empresse de venir le mettre par écrit pour vous le partager. Espérant que cela vous édifiera comme cela fut le cas pour moi. J’ai cette phrase qui est venue résonner dans ma tête alors…

Lire la suite Lire la suite

Si je n’ai pas l’amour

Si je n’ai pas l’amour

Est-il point plus central que le sujet de l’amour dans la chrétienté ? Le Christ lui-même a résumé la loi à ceci : aimer Dieu et son prochain. Mais en quoi consiste au juste cet amour ? Aimer au sens de sentiment positif, ou encore de zèle passionné ? Ne s’agit-il pas plus d’amour au sens spirituel ? Il existe une définition absolument complète et magnifique de l’amour, nous la trouvons dans la lettre aux Corinthiens de l’apôtre Paul au…

Lire la suite Lire la suite

Une grisaille sur sa cité multicolore

Une grisaille sur sa cité multicolore

Son regard était clairDes jours vertsY pétillait des ocelles d’orJusqu’à ce que l’ombre les déshonore Un voile vient alorsSur ses yeuxSur son monde joyeuxUne grisaille sur sa cité multicolore Quand le monde devient grisParce que le blanc fut noirciOù trouver le pigment de l’aurore ?Là où la beauté règne encore Où trouver le rayonnement auréolinDu jaune enjoué ?Arrivera-t-elle à apercevoir l’azur lointain ?De ses paupières noyées… La lueur de sa vieN’est pourtant pas éteinteMême si des cendres l’ont ternieSi le…

Lire la suite Lire la suite

S’isoler dans la souffrance, un très grand mal

S’isoler dans la souffrance, un très grand mal

Qu’importe la source de la souffrance, serait-il juste de dire que ce qui rajoute à la souffrance c’est le fait de se sentir seul dans la douleur ? Abandonner ou condamner à ce mal qui nous isole. Comme la joie se partage aisément, celui qui souffre n’a-t-il pas, au contraire, cette tendance à s’isoler dans sa douleur. Et cette solitude creuse la fosse d’un plus grand mal. Quand est-il de ceux qui ne croient en rien ? Car pour le…

Lire la suite Lire la suite

Qui me recueillera

Qui me recueillera

Qui me recueillera ?Lorsque les flots déferlent sur mon espéranceSaccageant les fondations de ma douce naïvetéDéfigurer par le fracasD’une douleureuse absence Qui soutiendra mon souffle ?Au creux des vents violentsQuand l’abandon m’étouffeMon courage dégringolantDéfiguré d’accablement Lorsque me ternit l’indifférenceD’une grise auroreÉvidé du silence qui me dévoreSur les sentiers de l’erranceOù trouver du réconfort ? Qui me recueillera ?Lorsque mon cœur abdiquera son combatBrisé de rejet et de désertionLasse de déceptionQui se souviendra de mon nom… « Mais l’Éternel me recueillera….

Lire la suite Lire la suite

La justice-propre, comment y renoncer ?

La justice-propre, comment y renoncer ?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu ce feu guerrier qui m’enflamme le cœur devant l’injustice. Cette envie de rétablir le droit, par une justice-propre, de défendre les pauvres gens dont on abuse, de dénoncer les absurdités qui réduisent les droits et libertés à une simple valeur lointaine. Malheureusement, ce feu n’a pas uniquement brûlé des injustices, il a aussi fait naître en moi cette volonté de justice-propre. Lorsque je jugeais qu’on ne me traitait pas correctement, je…

Lire la suite Lire la suite

Les feuilles du temps

Les feuilles du temps

Le temps s’effeuilleLaissant dans l’ombre des hiersDes souvenirs partis rejoindre la poussièreCette jeunesse dont on fait le deuil Sous la mémoire qui se recueilleSe languit la clarté crépusculaireElle regarde ses pas derrièreLa nostalgie perle dans son œil Se tenant là, sur le seuilSur le flux des jours qui coulent, fièreDe ce livre, cette histoire singulièreParsemée de joies et d’écueils Du temps tombent les feuillesSur la rive printanièreSa barque en direction de l’hiverElle sourit, devant la lumière qui l’accueille ©Gabrielle (Textes…

Lire la suite Lire la suite

Fidèle

Fidèle

Je choisis d’être fidèleÀ ce qui réside en mon âmeJe ne trahirai pas cette flammeElle m’habite, éternelle Je choisis de suivre cette voieDans l’adversité et la félicitéC’est par elle que j’ai goûtéÀ la profondeur de la joie Je ne renierai pas mes choixMême dans la déchirure du rejetJe subirai sans regretMa vie est à toi À jamais. ©Gabrielle “Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans…

Lire la suite Lire la suite

Dieu n’en a pas fini avec toi

Dieu n’en a pas fini avec toi

Ma vie durant, j’ai toujours eu ce drôle de sentiment d’être incomplète. Avant ma conversion le vide de l’absence de Dieu se faisait déjà ressentir, mais en plus, j’avais l’impression d’être un dessin pas encore fini, comme une œuvre en construction. Lorsque j’ai entendu la chanson de Tauren Wells, God’s not done with you (Dieu n’en a pas fini avec toi) j’ai été traversée par la beauté de cette vérité. Conviction que Paul avait également. Je suis persuadée que celui…

Lire la suite Lire la suite