Archives de
Mois : octobre 2019

Le figuier stérile; une parabole des plus intrigante

Le figuier stérile; une parabole des plus intrigante

Dans mes débuts avec le Seigneur, plusieurs passages que je ne comprenais pas bien, me faisaient vraiment angoisser. Comme cette parabole dans Luc sur le figuier stérile. « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement? Le vigneron lui…

Lire la suite Lire la suite

Simplement s’exprimer

Simplement s’exprimer

Sincère à genoux Vaudra toujours mieux Que sirupeux et creux Celui qui se tient debout Doit l’être pour la justice Pas pour satisfaire son vice Le feu de la gloire Brille d’envie pour appâter Sa brillance est le pâle reflet D’une lumière qui pourrait éclairer Pour la bonté et l’espoir D’un éclat sans regret Celui qui donne de lui Une brèche de soi, sans fard Intime, précieuse et rare Aura grand impact Aussi bruyamment que des actes Touchant avec force…

Lire la suite Lire la suite

Je rêve

Je rêve

Je rêve de couleurs Ayant saveur de bonheur Un règne de splendeur De beauté et de douceur Je rêve d’un endroit Où l’amour serait l’unique loi Sans horreur ni désarroi Causés par trop de haine qui flamboie Où le bleu Ne serait jamais larme Dans tes magnifiques yeux À cause de la douleur d’être prisonnière de son charme Où le mauve Ne serait jamais ecchymose Sur ta peau de rose À cause de sa bestialité de fauve Où le rouge…

Lire la suite Lire la suite

Prière silencieuse

Prière silencieuse

Un murmure inaudible de ton âme s’échappe Une plainte de la tristesse qui te happe Sans préparation ou grande réflexion Juste ton cœur qui exprime sa contrition Tes regrets comme forteresse Gardant prisonnière ta détresse Des murs bloquant tes aspirations Érigés devant la paix et ta libération Aucun son ne perce ta muraille Juste la lourdeur du silence de tes failles Enchaîné avec ta fierté; parler serait la clé ! Pourtant ton âme veut crier : qui peut m’aider ?…

Lire la suite Lire la suite

Âmes complémentaires

Âmes complémentaires

Naviguent sur la route Dans les joies et dans les doutes Les âmes éternelles Cherchant la chaleur Un amour Un ami, une sœur Qui illumineraient les jours D’amitié complémentaire Destinée entrecroisée Un cœur que Dieu aurait placé Sur le chemin de notre destin Comme un baume sur nos matins Consolant, aimant Pour traverser les malheurs Portant ensemble les fardeaux Des jours sans bonheur Riant, pardonnant Ce cœur en complément Qui profondément te comprends Ensemble dans la laideur et dans le…

Lire la suite Lire la suite

Affermir sa force

Affermir sa force

Comment se fortifie le bras? Par la répétition quotidienne de mouvements, Le rendant de plus en plus capable, l’endurcissant. Lentement mais sûrement, sa force s’accroîtra. Comment se fortifie le corps ? Autrement que par le sport, Par son entretien sain et régulier. Équilibre et persévérance sont mots clé. Comment se fortifie l’esprit ? En l’alimentant de vérité et d’espérance, En apprenant des épreuves, forgeant la patience. Ainsi la détermination se construit. Et qu’en est-il du cœur ? Fortifie d’abord la…

Lire la suite Lire la suite

Les fruits de mon jardin

Les fruits de mon jardin

A-t-on déjà vu un jardin s’auto désherber ? Enlever de lui-même ses mauvaises herbes Il s’agit bien sûr de la tâche du jardinier Comme le dit Shakespeare dans son proverbe : « Mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier. » Et qu’est-ce qui alimente la force de la volonté ? Ce avec quoi l’on choisit de nourrir notre esprit L’espérance, la foi, la vérité sont ce qui nous affermis Pour l’entretien quotidien de ce que nous allons…

Lire la suite Lire la suite

Dans l’intimité de l’intimidé

Dans l’intimité de l’intimidé

Anxieux, je longe les murs Espérant disparaître dans ses fissures Peut-être ne me verras-tu pas si j’arrête de respirer… Peut-être devrais-je cesser De retenir mon souffle Et me laisser couler dans un gouffre Cette journée sera-t-elle aussi douleur Comme toutes celles qui ont précédé Depuis que tu as fait de moi ton souffre douleur Je vis dans cette constante terreur Que s’abatte sur moi toute la puissance de ta rancœur J’en suis venu à croire que je l’ai cherché Je…

Lire la suite Lire la suite

Elle s’appelait Marie

Elle s’appelait Marie

Ayant entendu parler de Lui, s’est approchée Avec une foi proche de l’espérance désespérée Étant à un point tournant de son existence Épuisée de sa propre désespérance Elle s’est effondrée à ses pieds Sous le poids trop lourd de sa culpabilité Pleurant sur la honte de sa faiblesse Cherchant auprès de Lui refuge dans sa détresse A mouiller de ses larmes les pieds Avec ses longs cheveux les a essuyés Son parfum précieux comme offrande Sachant combien ses fautes étaient…

Lire la suite Lire la suite