Archives de
Mois : octobre 2020

Une grisaille sur sa cité multicolore

Une grisaille sur sa cité multicolore

Son regard était clairDes jours vertsY pétillait des ocelles d’orJusqu’à ce que l’ombre les déshonore Un voile vient alorsSur ses yeuxSur son monde joyeuxUne grisaille sur sa cité multicolore Quand le monde devient grisParce que le blanc fut noirciOù trouver le pigment de l’aurore ?Là où la beauté règne encore Où trouver le rayonnement auréolinDu jaune enjoué ?Arrivera-t-elle à apercevoir l’azur lointain ?De ses paupières noyées… La lueur de sa vieN’est pourtant pas éteinteMême si des cendres l’ont ternieSi le…

Lire la suite Lire la suite

S’isoler dans la souffrance, un très grand mal

S’isoler dans la souffrance, un très grand mal

Qu’importe la source de la souffrance, serait-il juste de dire que ce qui rajoute à la souffrance c’est le fait de se sentir seul dans la douleur ? Abandonner ou condamner à ce mal qui nous isole. Comme la joie se partage aisément, celui qui souffre n’a-t-il pas, au contraire, cette tendance à s’isoler dans sa douleur. Et cette solitude creuse la fosse d’un plus grand mal. Quand est-il de ceux qui ne croient en rien ? Car pour le…

Lire la suite Lire la suite

Qui me recueillera

Qui me recueillera

Qui me recueillera ?Lorsque les flots déferlent sur mon espéranceSaccageant les fondations de ma douce naïvetéDéfigurer par le fracasD’une douleureuse absence Qui soutiendra mon souffle ?Au creux des vents violentsQuand l’abandon m’étouffeMon courage dégringolantDéfiguré d’accablement Lorsque me ternit l’indifférenceD’une grise auroreÉvidé du silence qui me dévoreSur les sentiers de l’erranceOù trouver du réconfort ? Qui me recueillera ?Lorsque mon cœur abdiquera son combatBrisé de rejet et de désertionLasse de déceptionQui se souviendra de mon nom… « Mais l’Éternel me recueillera….

Lire la suite Lire la suite