Demeurer en Jésus

Demeurer en Jésus

Une fois, ma fille m’a fait une de ses frousses.

Nous venions de terminer notre épicerie mais mon mari a eu une envie pressante. Il est donc retourné dans l’épicerie pendant que j’attendais avec les enfants. Elle était juste à côté de moi quand je me suis penchée sur mon téléphone pour répondre à un message. Quand j’ai levé les yeux à peine une minute plus tard, elle avait disparu. J’ai appelé son prénom pour me rendre compte qu’elle était nulle part.

Les gens qui passaient ont vu mon désarroi et une dame est entrée dans l’épicerie pour la chercher pendant que je scrutais le stationnement du regard en priant. Elles sont ressorties quelques secondes plus tard.

Quand j’ai pris ma fille dans mes bras j’avais le cœur qui battait la chamade et je pleurais. Ça lui a fait peur de me voir aussi remuée. Pour elle, de son point de vue, elle ne s’était pas sentie en danger. Elle essayait simplement de rejoindre son père qui était à la salle de bain.

Cet évènement a permis une discussion essentielle, j’ai expliqué à ma fille que lorsqu’elle est loin de nous, des gens pourraient lui faire du mal et nous ne pourrions l’empêcher. Qu’il est très important de rester proche, à porté de vue.

Ça m’a fait penser à cette parole de Jésus :

« Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. »

Jean 15 : 4

Les premières fois que j’ai lu cette formulation, Demeurez en moi, je me suis dit mais comment ?

Mon expérience avec ma fille m’a donné une piste de réponse. En restant proche!

Lire sa parole quotidiennement, prier régulièrement, louange, méditation, rester proche de Dieu c’est assez simple finalement.

Le passage dit, sans moi vous ne pouvez rien faire. Encore une fois comme des enfants, surtout les plus jeunes qui sont très limités. Ils sont dépendants de nous pour des choses aussi basique que les nourrir, les vêtir et encore plus de se protéger des dangers.

Pour être en mesure de mettre en pratique les enseignements de Dieu, je dois entrer en relation avec Lui. Lire et méditer sa parole sont essentiels pour d’abord apprendre à le connaitre mais également renouveler mes forces. Nourrir mon esprit de sa lumière, de ses promesses, de ses consignes. Quand je passe quelques jours sans lire, je m’en rends compte que je me sens plus vulnérable, comme affaiblie.

L’apprentissage des choses de la vie, ce fait en observant les plus grands, ou les plus expérimentés. Pareillement pour les choses spirituelles.

« Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. »

Jean 13:15

Jésus nous a montré la marche à suivre. Il avait la puissance de Dieu en lui et pourtant, il priait constamment. Se retirait et se fortifiait par la prière.

Également ses actions, il ne s’est pas borné à enseigner aux disciplines, il a concrètement montrer le service et l’humilité en leur lavant les pieds.

« Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. »

1 Jean 2 : 5-6

Garder la parole c’est la mettre en pratique, la mettre en pratique c’est suivre l’exemple de Jésus. Pour le faire, la clé est la communion avec Dieu qui nous donne la force de l’accomplir.

Restons proche afin de pouvoir tenir ferme, restons sous sa lumière protectrice pour discerner les dangers et pourvoir les éviter ou les affronter, restons proche pour éviter de se perdre!

« Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. »

1 Jean 2:28

One thought on “Demeurer en Jésus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *