Folie

Folie

Ayant été façonnés à son image
Ils se sont cru dieux
Arrogants, rebelles et orgueilleux
S’accrochant à milles et un mirage

Ils ont cru pouvoir mieux
Ayant reçu une intelligence pour maîtriser le feu
Ils en ont usé pour se brûler entre eux
Plutôt que d’apprendre à vivre heureux

« Se vantant d’être sages
Ils sont devenus fous
»
S’enorgueillissant d’avoir inventé la roue
La réinventant sans cesse, jusqu’à déformer son usage

Division, destruction, surconsommation
Cette terre qui devait les nourrir
Va bientôt les vomir
Faute d’avoir su y faire attention

Ils n’ont pas voulu écouter
La voix qui voulait les guider
Égarés, ils ont angoissés
Alors ils ont inventé de quoi la camoufler

Divertissement pour oublier
Médicament pour se calmer
Leur créativité aurait pu les aider
De joies simples, ils auraient pu subsister

Ils ont voulu toujours plus
Opulence, pouvoir et luxe
Il ont bâti des tours pour visiter les hauts lieux
Tout en sabotant la terre de leurs rêves ambitieux

Démesure fut leur trahison
Happés par la folie des grandeurs
Ignorant leur peur, ils ont gagné en froideur
Alors que l’Amour aurait dû être leur première préoccupation

Crédit image : Oeuvre de Salvador Dalí

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.