Ce monde

Ce monde

Ce monde était un jardin fabuleux
Rempli de richesses renouvelables
De perfections phénoménales
Dans un assemblage ingénieux
Admirable Terre fertile
En train de tomber sous les dents avides

Mais pourquoi avons-nous tout bousillé ?
Quel folie nous a habité ?
Massacre de la beauté
Braconnier
Meurtrier
De notre propre humanité

Ce monde était un lieu merveilleux
Quand cesserons-nous cette autodestruction?
Quand écouterons-nous les échos de la désolation ?
De la Terre qui hurle son indignation
Pour comprendre enfin son concert harmonieux

Sa souffrance touche maintenant les nations
Écouterons-nous la leçon ?
Comprendrons-nous que nous courons à la perdition ?
Prenons à cœur la réflexion
Ce monde a tant besoin de compassion
Il a besoin que nous l’écoutions

Il nous parle de sa fragilité
De sa vulnérabilité
Il pleure les disparus de la création
Qui ont payé les frais de la surconsommation
Ce monde est un jardin fabuleux
Il nous faut si peu pour y être heureux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.