Le figuier stérile; une parabole des plus intrigante

Le figuier stérile; une parabole des plus intrigante

Dans mes débuts avec le Seigneur, plusieurs passages que je ne comprenais pas bien, me faisaient vraiment angoisser. Comme cette parabole dans Luc sur le figuier stérile.

« Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement? Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier. Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas. »

Luc 13 : 6-9

Coupe-le! Moi qui étais terrorisée à l’idée de mourir, cette histoire ne me rassurait pas du tout!

Occupe inutilement la Terre. Je me sentais justement si inutile, avec ma vie vide et vaine. Boire tous les jours n’est certainement œuvre utile…non c’était plutôt le moyen d’essayer d’oublier que je tournais en rond. Ce qui est cocasse car c’était l’une des choses qui me faisait justement tourner en rond. Mais là n’est pas le sujet. Revenons à notre figuier.

Voilà que mon angoisse me faisait focaliser sur l’action ou plutôt l’absence d’actions utiles. Ces fruits dont il est question dans le passage, me semblaient impossibles à donner.

Mes peurs me gardaient concentrée sur mes faiblesses, tellement que je passais complètement à côté de la partie la plus intéressante de cette histoire. C’est-à-dire l’essence de ce message.

Parabole sur la création

Si on regarde attentivement l’histoire, il nous apparaît que c’est en fait une parabole sur la création ! Le propriétaire de la vigne c’est Dieu. Israël et/ou les humains seraient le figuier. Et le vigneron c’est Jésus ! Jésus qui dit à son Père : attend avant de retrancher les hommes de la Terre, je vais y aller pour leur permettre la possibilité de porter du fruit, je vais leur laisser l’Esprit Saint (le fumier) et je creuserai autour (les épreuves).

Quand on regarde cette histoire dans cette perspective, elle est plus que la démonstration de la colère de la sainteté de Dieu, elle est la preuve de l’amour de Christ, de la patience de Dieu, de sa miséricorde et de sa grâce!

Interreliés les uns aux autres

Parce que si on prend la peine de comprendre ce que veut dire occuper inutilement la Terre, on réalise que notre occupation de la Terre est en co-relation avec les autres êtres vivants et donc nos actions ont toujours un impact sur ce qui nous entoure.

Dans l’exemple, c’est un figuier dans une vigne. Un arbre qui prend des nutriments de la terre qui le nourrisse si on peut dire pour « rien », ces fruits auraient pu être utiles à nourrir des hommes et également les graines qui servent à perpétuer la vie. Sans fruits, il prend seulement, sans redonner, voilà pourquoi ce n’est pas bon. Son ombre également prive la lumière à d’autres. Notre existence a un but et un impact. Nos fruits sont importants. Leur absence aussi.

« Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. »

Jean 15:2

Il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruits. Je reviendrai avec un autre texte sur l’émondage, mais je trouvais pertinent de dire que c’est encore une fois SON œuvre en nous qui rend possible le fait de porter des fruits. Sans lui nous sommes réellement stériles.

Sa grâce et son amour, nous sauvent de notre vaine manière de vivre. Il nous rend utile à son plan. Il nous donne la possibilité de participer à la vie. N’est-ce pas fabuleux ?

Toutes nos faiblesses et notre stérilité sont les conséquences de notre état de pêcheur. Par lui, il nous est possible de rendre un peu de ce qu’il nous donne, pour sa gloire!

Il n’a jamais vraiment voulu nous retrancher, ce qu’il souhaite c’est que tous, nous participions à la vie.

« Cependant l’Éternel désire vous faire grâce, Et il se lèvera pour vous faire miséricorde; Car l’Éternel est un Dieu juste: Heureux tous ceux qui espèrent en lui!

Ésaïe 30:18

Je vous dis à bientôt pour la suite, la particularité de la figue nous révèle encore plus sur cette parabole si riche en enseignements!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *