Que ne puis-je

Que ne puis-je

Que ne puis-je me nicher dans tes rêves
Pour te rejoindre là où la magie existe
Où tout commence et rien ne s’achève
Loin de l’impossible douleur réaliste
Vivre cette passion qui me soulève
Réunis pour que le mirage subsiste

Que ne puis-je respirer de toi
Ne plus restreindre mon désir
Pouvoir te toucher de mes doigts
Abolir les contraintes qui me déchirent
À toujours dans ce doux songe de soie
Bercé par ce mystérieux zéphyr

Que ne puis-je braver l’interdit
Qui nous prive de goûter cette romance
De la caresse de nos envies
Assoiffé de ta présence
Oh que ne puis-je cette heureuse folie
Je ne puis que rêver de sa quintessence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.