Pas le fruit du hasard

Pas le fruit du hasard

Dès le premier battements de tes secondes
Il en connaissait le nombre
Tu n’étais que particule
Fragile étincelle minuscule
Déjà tu lui importais
Depuis toujours, il te connaît

Trop extraordinaire pour naître sans raison
Petit miracle de perfection
Chacune des circonstances
De ta précaire existence
Appartiennent à sa volonté
Sous sa bienveillante autorité

Est-ce le hasard qui dirige les migrations ?
Est-ce la chance qui contrôle les saisons ?
Est-ce les fleurs qui décident des jours de pluies?
Ou est-ce le soleil qui seul choisit,
L’heure à laquelle se termine de la nuit?
Il a souverainement fixé les limites de tout ceci

L’homme médite sa voie,
Mais c’est l’Éternel qui dirige ses pas
Même tes larmes sont recueillies et comptées
Sur Lui seul, tu peux entièrement te confier
Il tient fermement ta destinée dans ses bras
Lui qui t’a créé, a un plan pour toi

Décideras-tu de lui faire confiance ?
Te reposer sur sa puissance
Te laisser guider par sa voix
Il a sacrifié beaucoup pour toi
Toi, son enfant
Toi qu’Il aime tant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.