Leçon d’obéissance

Leçon d’obéissance

Il y a peu de temps alors que je découvrais le monde chrétien évangélique, j’ai été surprise de constater le nombre élevé de courants. Dans ma grande naïveté, j’ai toujours cru qu’un chrétien croit en Dieu, point! Je me suis rendu compte que ce n’est pas si simple, malheureusement.


Alors pour comprendre et sans vouloir trancher sans connaître, je me suis mise à lire et faire des recherches sur plusieurs dénominations. Celle qui a le plus retenu mon attention était la branche baptiste/calviniste.


Pourquoi?
Tout simplement qu’on m’a enseigné un peu l’opposé de tout ce qui a trait à la question du libre arbitre. J’ai donc été curieuse de voir ce qui pouvait bien soutenir pareille doctrine au niveau de la Parole de Dieu. Dans les grandes lignes, la position est très logique et cela me poussait encore plus à me questionner. Comprenez-moi bien : au final sans soutenir de position totalement tranchée, je trouve séduisante l’idée de ne pas avoir eu le choix, je ne pourrais alors que dire alléluia! Merci Seigneur!


Pourtant reste des questions encore sans réponse et dans ma quête d’amour de la vérité, je cherche à savoir et comprendre. Alors je lis, je prie, je médite.


Voilà que ce matin, je suis tombée sur une réflexion écrite par un homme qui soutenait une position, ma foi, assez sage et logique. Cela traitait du repos de la foi. Très intéressant. Et donc sans dire que je crois qu’il ait tord, j’ai des doutes sur les positions qu’il tenait. Bref j’ai donc prié Dieu de m’enseigner et j’ai ouvert ma bible.

Je suis dans l’Ecclésiaste en ce moment.
Je tombe sur ce passage du chapitre 11 :

« Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point. Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le ventre de la femme enceinte, tu ne connais pas non plus l’œuvre de Dieu qui fait tout. »

Vous comprendrez que j’ai éclaté de rire. Dieu me répondait clairement, tu ne peux pas TOUT comprendre de mon œuvre. Et pendant que tu te questionnes, tu n’es pas en train de travailler dans mon œuvre. Finalement Il est le seul qui sait ce qui est bon.


Je me suis dit d’accord Seigneur, alors comment dois-je travailler et te suivre si je ne comprends pas tes voies?
Je continue ma lecture et voici la fin du chapitre 12 :

« Du reste, mon fils, tire instruction de ces choses; on ne finirait pas, si l’on voulait faire un grand nombre de livres, et beaucoup d’étude est une fatigue pour le corps. Écoutons la fin du discours: Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. »

C’était à mes yeux des plus clair!

Ce que me demande Dieu c’est d’obéir !

Finalement, plus tard dans la journée, pendant que je médite ce sujet dans le but d’écrire cette belle leçon d’obéissance. Je vois une publication d’une amie sur Timothée :

«Quant à toi, homme de Dieu, fuis ces choses et recherche la justice, la piété, la foi, l’amour, la persévérance, la douceur. Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle.
C’est à elle que tu as été appelé et c’est pour elle que tu as fait une belle profession de foi en présence d’un grand nombre de témoins. Devant Dieu qui donne vie à toute chose et devant Jésus-Christ qui a rendu témoignage par sa belle déclaration face à Ponce Pilate, je t’ordonne de garder le commandement reçu en vivant sans tache et sans reproche jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus-Christ.
Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu. Il est le seul à posséder l’immortalité, lui qui habite une lumière inaccessible et qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle. Amen!
Aux riches de ce monde, ordonne de ne pas être orgueilleux et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais dans le Dieu [vivant,] qui nous donne tout avec abondance pour que nous en jouissions.
Ordonne-leur de faire le bien, d’être riches en belles œuvres, de se montrer généreux, prêts à partager. Ils s’assureront ainsi en guise de trésor de bonnes fondations pour l’avenir, afin de saisir la vie éternelle.
Cher Timothée, garde le dépôt qui t’a été confié, évite les bavardages profanes et les objections de la pseudo-connaissance. En s’y engageant, certains se sont détournés de la foi. Que la grâce soit avec toi!»
‭‭1 Timothée‬ ‭6:11-21‬ ‭‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬

C’est donc cela que Dieu nous demande, le bon combat de la foi, l’obéissance à ses préceptes et de vivre pieusement dans l’amour.
Tout le reste nous sera révélé en temps et lieu.

One thought on “Leçon d’obéissance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.