Larme verte

Larme verte

Sacrifié au plus offrant;
Pillant et polluant
La terre meurt lentement

Une luxuriance de ressources
Une biodiversité qui s’essouffle
On épuise jusqu’à la moindre source

Son essence sert de semence
Pour engraisser l’opulence
Fatiguée, elle tombe en dégénérescence

Ses habitants soumis à l’hommerie
Au gré de ses envies et folies
La faune, la flore affreusement meurtries

L’Homme s’est fait roi et voleur
Anéantissant la splendeur
Pour des miettes de pseudo bonheur

S’échappe de mon être
Une douloureuse larme verte
On assassine ma planète !

Crédit image : Josephine Wall

2 réactions au sujet de « Larme verte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *