Je rêve

Je rêve

Je rêve de couleurs
Ayant saveur de bonheur
Un règne de splendeur
De beauté et de douceur

Je rêve d’un endroit
Où l’amour serait l’unique loi
Sans horreur ni désarroi
Causés par trop de haine qui flamboie

Où le bleu
Ne serait jamais larme
Dans tes magnifiques yeux
À cause de la douleur d’être prisonnière de son charme

Où le mauve
Ne serait jamais ecchymose
Sur ta peau de rose
À cause de sa bestialité de fauve

Où le rouge cramoisi
Ne serait jamais le sang de ta vie
S’écoulant de tes veines
À cause de sa fureur qui se déchaîne

Je rêve d’un monde
Où l’unique chose qui tombe
Soit le mal qui gronde
Jamais plus de vie dérobée par des monstres immondes

*Dédicace aux victimes de violences conjugales.

Pensées toutes particulières aux victimes de l’horrible drame qui est survenu cette semaine à Montréal. *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.