Je m’envole

Je m’envole

Un sentiment profond vient soulever mon âme
Aussi délicat qu’une plume, un détectable calme
Ma respiration trop longtemps retenue
Mon souffle inspire cette allégresse bienvenue

Libérée de l’accablante astreinte mortifère
Impitoyable étau qui enserrait ma chair
Et écrasait ma lumière d’une lourde pierre
Incroyable paix m’envahie, je m’envole légère

Exaltée par l’aube éblouissante qui démarre
Je m’envole de ma délicieuse délivrance
Réjouissance renouvelée, mon cœur danse
Je m’envole vers de nouveau départ

Je me déploie dans la brise de cette quiétude
Loin de la torture des inlassables inquiétudes
Portée par la sérénité, je respire enfin
Je m’envole dans la douceur du matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.