Grand saule et petit bouleau

Grand saule et petit bouleau

Grand majestueux saule
Qui dans les bourrasques
Caresse ton épaule
Pour te soulager des frasques
De la folie qui t’enjôle
Devant lui point de masque

Petit bouleau déjà trop écorché
De cicatrices ton être lézardé
La source qui t’abreuve; empoisonnée
Ton essence profonde affectée
Ton délicat feuillage infecté
Revient vers la sagesse ensoleillée

Grand saule veut te conseiller
Avant que la vigne vienne t’étouffer
Petit bouleau redeviendra beau
Laisse l’eau pure nettoyer ta peau
Il n’est pas encore trop tard
Pour sortir de ton cauchemar

Avant que ne tombe ta raison
Dans l’oubli de l’hiver éternel
Arrive l’aube d’une saison nouvelle
Celle du renouveau et des floraisons
Le terreau fertile pour une restauration
Va ! Le vent te souffle la direction

Peinture de Kiril Stanchev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *