Fut un temps

Fut un temps

Fut un temps
Où on se voyait tous les jours
À quelques pupitres dans des cours
Même après l’école, on se rejoignait
Être ensemble c’était ce qu’on voulait
Fut un temps

Où tu connaissais tout de ma vie
Autant mes bons coups que mes conneries
Mes rêves, mes passions
Mes amours, mes déceptions
Et moi pareillement te concernant
Fut un temps

C’était le bon temps aussi quand
Plus vieux on se retrouvait
Entre nos quarts de travail
Autant et dès qu’on pouvait
Pour se raconter nos batailles
Pour se détendre aussi; c’était plaisant

Puis vint le temps
Où on arrivait plus à trouver le temps
De se voir simplement
On en est venu à se parler brièvement
Au téléphone presque seulement
Et dans de rares moments

Dans la roue de la vie
Où on court après le temps
On s’est perdu de vue
Ma très chère amie
Qui es-tu maintenant
Je ne le sais même plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.