Être utile par le service : un but dans la vie

Être utile par le service : un but dans la vie

L’un des plus grand vide dans l’histoire de ma vie a été de ne pas me sentir vraiment utile. Malgré le fait que je me sente capable de faire, je ne savais pas quoi ni comment !

Mon problème n’était pas en lien avec ma confiance en moi, qui était relativement correcte, non, mon problème était que je voulais servir à quelque chose. De plus grand, de noble, d’utile pour les autres. Servir était inscrit dans ma génétique et mon inaction me pesait.

Orgueil de la chair?

Vous pourriez croire que cette volonté pourrait servir à flatter mon orgueil et vous n’auriez pas tout à fait tord. Car il y a plusieurs façons de faire œuvre utile pour de mauvaises raisons. Par exemple être admiré. Je dois batailler assez régulièrement avec l’accusateur qui suggère des idioties à mon esprit. Mais la gloire personnelle n’est pas mon but.

Si on regardait le cœur des serviteurs qui ont marqué l’histoire, j’ai plutôt l’impression qu’on y verrait cette urgence de servir ; ce besoin d’accomplir ce que l’on considère comme un devoir. Et ne vous méprenez pas, je n’ambitionne pas d’atteindre le même niveau qu’eux, je veux simplement faire ma part.

Le sentiment du devoir accompli

Ça me fait penser que j’ai toujours beaucoup aimé ce sentiment qui suit l’action. Aussi quotidiennement que, quand je termine des tâches ménagères plus ou moins grandes. Ce sentiment absolument fantastique du devoir accompli, je ne m’en lasse pas.

C’est ici où je veux en venir : au but de notre existence. Cette fameuse question! Pourquoi sommes-nous là ? Pour les chrétiens, la question pourrait être encore plus précise : dans quel but avons-nous été créés ?

La réponse est vraiment simple : nous avons été créé pour Dieu. Plus précisément pour le servir, pour l’adorer, pour nous réjouir devant Lui.

Comme les enfants remplissent notre existence de vie.

Par Lui, pour Lui

Je ne prétends pas savoir pourquoi dans tous les détails exactes mais cela est très claire que notre existence est par Lui et pour Lui.

« O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller? Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour? C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »

Romains 11 : 33-36

Au service du Dieu Créateur, quelle merveilleuse mission!

De découvrir que ce besoin, cette urgence viscérale, était la volonté de Dieu pour ma vie, inscrit en moi. Ce n’était pas une lubie. Servir est le but! Cela m’a rempli de joie. Nous sommes utiles à Dieu, là où Il trouve bon de nous placer. Par nos dons ou talents.

Cela n’a pas besoin d’être extravagant. Je pense aux bénévoles de l’école du dimanche, ou même encore plus simple, travailler avec intégrité, un regard de bienveillance pour son prochain, une porte tenue, une prière, ou un mot d’encouragement. Se sont toutes des œuvres indispensables et utiles.

Possibilité d’être utile

Dieu nous a donné la possibilité de nous sentir utile à sa création, par le travail, par nos talents. C’est Lui faire honneur de les utiliser à son œuvre. Par obéissance et par reconnaissance.

Car Il a entendu notre misère. Quand nous étions errants, malheureux et sans but.

« Car il regarde du lieu élevé de sa sainteté; Du haut des cieux l’Éternel regarde sur la terre, Pour écouter les gémissements des captifs, Pour délivrer ceux qui vont périr, Afin qu’ils publient dans Sion le nom de l’Éternel, Et ses louanges dans Jérusalem »

Psaumes 102 : 19-21

Délivrer…AFIN qu’ils…

Comme un enfant veut rendre fiers ses parents, ce besoin ne disparaît pas en devenant adulte. Ce n’est pas une volonté de gloire, mais une envie de plaire à ceux que nous aimons.

Qui peut dire qu’il ne souhaite pas entendre le Seigneur lui dire ces mots en arrivant en sa glorieuse présence :

« C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. »

Matthieu 25:21

Moi, je le souhaite de tout mon cœur.

En parenthèse : Il y a un groupe de louange anglophone que j’affectionne particulièrement, Casting Crown, qui au travers de deux magnifiques chansons ont su traduire mon sentiment.
Only Jésus
Et Nobody
Je vous invite à les écouter.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *