Embûches sur le chemin; secours bienvenu

Embûches sur le chemin; secours bienvenu

Il y a de ces jours, où Dieu vient nous relever d’une amusante et surprenante manière. Car j’étais un peu lasse ce matin. Je trouvais le chemin difficile. Comme abattue par les embûches qui se trouve sur ma route. Alors j’ai lu et prié, mais malgré tout, je restais pensive et un peu triste. Ayant l’impression d’être seule, sans secours.

J’ai fini par chasser mes pensées pour me concentrer sur mon quotidien. Je suis sortie avec mon fils pour qu’il puisse jouer dans la neige.

Derrière chez moi, il y a une pente, où mes enfants s’amusent à glisser puis escalader. Mon fils a souvent besoin de mon aide, il est encore tout petit. Mais je le laisse se débrouiller avant évidemment pour qu’il apprenne de lui-même et qu’il se renforce. J’attends qu’il me demande, lorsqu’il est fatigué de la difficulté de la remontée, je descends pour l’aider.

Quand je suis descendue aujourd’hui, j’ai enfoncé mes pieds dans la neige pour lui créer un chemin de remonté plus facile, il n’a eu besoin que de mettre ses pieds dans mes traces.

Comme Jésus ! Je me suis mise à sourire de cette belle analogie.

Je me voyais comme mon fils : c’est difficile Père, je n’y arrive plus!

Et Lui de descendre pour me laisser des traces toutes faites pour faciliter mes pas. Avec son incroyable patience.

Évidemment, ensuite mon fils est redescendu, il s’est entêté à essayer de remonter ailleurs. Je le regardais en riant, me disant mais vas-y à ta façon, tu vas finir par comprendre que ça ne fonctionnera pas.

Il a fini par revenir dans le « sentier » après avoir dégringolé quelques fois. Comme nous parfois n’est-ce pas ?

C’était vraiment spécial comme si le Seigneur me disait, tu vois comme toi pour ton fils, je suis là pas à pas. Guettant et veillant sur toi.

Ensuite, mon coquin est redescendu et il s’approchait dangereusement du bord du lac, j’ai dû redescendre et l’empoigner fermement. Pour bien lui expliquer le danger. Je lui ai, ensuite, montré le chemin qu’il pouvait prendre.

Mais la neige était très molle alors il s’enfonçait, cette fois là, j’ai dû le prendre dans mes bras car il était fatigué et c’était vraiment difficile pour ses petites jambes.

Encore une fois, comme le Seigneur. Qui nous envoie du secours, quand nous sommes désespérés, las ou en danger.

J’ai vraiment été encouragée par ces réflexions. J’ai vraiment senti que le Seigneur me faisait un petit clin d’œil.

« Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. […] Car je suis l’Éternel, ton Dieu, Qui fortifie ta droite, Qui te dis: Ne crains rien, Je viens à ton secours. »

Ésaïe 41:10-13

« Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas. »

Ésaïe 43:2

Crédit images de Kevin Carden

4 réflexions sur « Embûches sur le chemin; secours bienvenu »

  1. Ça lui ressemble vraiment. C’est merveilleux et si doux quand il nous parle et nous fait ce genre de clin d’oeil. Oui, il prend soin de toi. 😉

  2. Woww tellement simple comme un enfant le Seigneur est vraiment fidèle combien de temps d ignorance que la vie ici bas nous fait vivre sans se soucier de la grandeur de Notre Roi notre Prince de Paix
    merci Seigneur pour cette soeur que tu as mit sur ma route Facebook et qui nous fait prendre conscience de devenir simple comme des enfants ce qui nous ramène à notre première Amour soit bénit abondamment et constamment et constamment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.