Dominant ou dominé

Dominant ou dominé

Comme une rivière sans lit
Qui dévale avec avidité
Grugeant la pierre de son envie
Coûte que coûte déterminé

Entraînant dans son sillon
Tout ce qui entrave son appel
Avec cette force gravitationnelle
Dû a l’impétuosité d’une primale attraction

Ainsi sont les humains sans âme
Qui ne s’arrêtent ni aux cris ni aux larmes
Dominés par leur folie
Saccageant impunément des vies

Pour satisfaire cette inextinguible soif
D’artificielle puissance ; un feu sur la glace
Pensant que liberté soit synonyme de posséder
Alors que n’est libre que celui qui sait se maîtriser

La destruction d’autrui
Engendre sa propre destruction
La terre est ronde tout comme le cycle de la vie
Dans le service se trouve la réelle élévation

Libre comme un océan
Où tout organisme se meut interdépendant
Chacun profitant
Chacun simplement existant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.