Convoitise

Convoitise

Tout cela commence avec des petits riens
Des discussions banales
Un badinage bien anodin
De simples échanges jovials

De fils en aiguille, innocemment
Viennent les taquineries
Les rires pétillants
Les regards qui sourient

Insidieusement
Naît sans que tu l’aies souhaité
De subtils sentiments
Un minuscule brasier s’est allumé

Un désir grandissant
Des pensées envahissantes
Dangereusement attirant
Comme le fruit d’une vigne grimpante

D’apparence inoffensive
Une imprudence affreusement embêtante
Tu te frottes aux épines agressives
D’une rose attrayante

Ainsi naît la tentation
Ainsi naissent les infidélités
Sans bruit, sans fracas, elle se matérialise
À jouer avec le feu, on finit par se brûler

La convoitise qui fait la guerre à l’âme
Qui empoisonne l’esprit
D’une incandescente flamme
Tout un piège dans lequel tu es pris

Fuis ! Te dicte la raison
Vas-tu te laisser prendre?
À ce feu de paille, cette illusion de passion?
Cours avant d’être réduit en cendre.

One thought on “Convoitise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *