Au gré des vents du doute

Au gré des vents du doute

Suite à un poème sur le thème du doute, un ami poète a composé ce super texte.

Voici donc le premier poème d’un auteur invité:

Au gré des vents du doute

Par : Donald Côté

Souffle le vent, souffle le doute
À droite, à gauche somme toute
Sans importance sur le gouvernail
Le matelot dérive loin de son bercail

Il ne sait plus où mettre de la barre
Tribord, bâbord, ou encore
Échouer sur les berges d’une île perdue
Les vents n’ont rien encore conclu

Souffle le vent, souffle le doute
Soupire le matelot en déroute
Au gré de ces vents de tout enseignement
Qui le ballotte doucement dans ses sentiments

Il ne sait plus reconnaître le phare
Qui le guide dans ces nuits les plus noires
Il ne reconnaît plus son étoile polaire
Qui ne brille plus dans son firmament interstellaire

Souffle le vent, souffle le doute
Il me faut retrouver ma route
Tiens-toi mon gouvernail
J’en ai pour me sortir de mes entrailles

Je me lève sur le pont
Droit devant Matelot furibond
J’ai des vents à dompter
Puissant comme un bélier

Mais, c’est en Dieu que je saurais compter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.