Ainsi va feuille au vent

Ainsi va feuille au vent

Redoux et renouvellement
Jour de printemps
Le bourgeon perce tranquillement
Sa courte vie débute doucement

Jeune feuille te voilà
Prête à faire partie
Du grand cycle de la vie
Te voici dans ton nouvel habitat

Tendre vert, jeunesse et beauté
Autour de toi plusieurs compagnons de semblables apparences
D’étranges créatures viennent parmi vous jouer
Vous partageant l’espace sur les branches

Une grande communauté
Tous servant, chacun ayant son utilité
De l’écorce comme agent immunitaire
À toi qui capte la lumière

Un jour les grands vents violents
Viennent bousculer vos activités
Un froid hivernal s’installe définitivement
Même les gentils étrangers sont partis se cacher

Puis un souffle vient t’attraper
Te voilà détachée de l’arbre nourricier
Affaiblie et effrayée tu te laisses porter
Où ce vent va-t-il te mener?

Tu voilà au sol ! Désarroi !
Tremblante de froid, assoiffée
Tu sens ton essence te quitter
Quel est le but de tout cela?

En séchant tu te sens absorber
Par ce sol qui t’es maintenant familier
Te voilà décomposée, devenant minéraux
Prête à servir de nouveau

Ainsi va feuille au vent
Ainsi va saison après saison
Dans ce grand ballet, toute vie s’achevant
Puis recommencement; inéluctable succession

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.